mardi , 21 mars 2023
<span style='text-decoration: underline;'>Frontières avec le Maroc</span>:<br><span style='color:red;'>L’ANP saisit plus de 27 quintaux de kif traité en 10 jours</span>
© Photo fournie par l'Armée

Frontières avec le Maroc:
L’ANP saisit plus de 27 quintaux de kif traité en 10 jours

Plus de 27 quintaux de kif traité ont été saisis ces deux derniers jours par des détachements combinés de l’Armée nationale populaire (ANP) aux frontières avec le Maroc.

«Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et en continuité des efforts intenses visant à contrecarrer le phénomène du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’Armée nationale populaire ont saisi, lors d’opérations distinctes qualitatives, les 25 et 26 décembre 2020, d’énormes quantités de kif traité s’élevant à 27 quintaux et 2,86 kilogrammes, ayant été saisies via les frontières avec le Maroc», a précisé le ministère de la Défense national dans un communiqué.
Ainsi, un détachement de l’ANP «a saisi dans la zone frontalière d’Oum Laachar à Tindouf une importante quantité de kif traité s’élevant à 18 quintaux et 61 kilogrammes», alors que des détachements de l’ANP, en coordination avec les services de la Gendarmerie nationale, «ont saisi 6 quintaux et 71,86 kilogrammes de la même substance à Béchar. De même, un autre quintal et 70 kilogrammes de kif traité ont été saisis à Oran et Tlemcen».
«Ces résultats de qualité viennent s’ajouter aux multiples opérations menées quotidiennement par les détachements de l’Armée nationale populaire et les services concernés, ayant permis de mettre en échec l’introduction de ces poisons, que les gangs de contrebande, provenant des frontières marocaines, tentent de propager dans notre pays», souligne le communiqué.
En dépit de tous les défis, les éléments de l’ANP et les autres corps de sécurité n’ont pas cessé de faire face à la contrebande. D’ailleurs, durant la semaine du 16 au 22, de grandes quantités de kif traité s’élevant à 24 quintaux et 58,632 kilogrammes, ayant été introduites via les frontières avec le Maroc» ont été saisies, lors d’opérations distinctes. En outre, 37 narcotrafiquants ont été arrêtés par détachements combinés de l’ANP, en coordination avec les différents services de sécurité, lors de ces opérations menées «dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et en continuité des efforts intenses visant à contrecarrer le phénomène du narcotrafic dans notre pays».
Détaillant ces opérations exécutées «dans la dynamique des efforts continus dans la lutte antiterroriste et contre la criminalité organisée multiforme», le bilan fait état de la saisie, dans la zone d’Oum Laachar à Tindouf, d’une «importante quantité de kif traité s’élevant à 10 quintaux et 3 kilogrammes» par un détachement combiné de l’ANP. A Nâama, «les Garde-frontières ont appréhendé, 5 narcotrafiquants de nationalité marocaine et saisi 6 quintaux et 87,670 kilogrammes de la même substance dans deux opérations», alors que «2 narcotrafiquants ont été arrêtés à Béchar où 3 quintaux et 40,5 kilogrammes de kif traité et 320 grammes de cocaïne ont été saisis».
Dans le même contexte, trente 30 narcotrafiquants avaient été interceptés par des détachements combinés de l’ANP, les services de la Gendarmerie nationale et les Garde-frontières qui ont saisi également 4 quintaux et 27,462 kilogrammes de kif traité, 790 grammes de cocaïne et 18024 comprimés psychotropes, lors d’opérations distinctes menées à Adrar, Oran, Tlemcen, Aïn Defla, Ouargla, Ghardaïa, Tébessa, Batna, Sétif, Annaba et Sidi Bel Abbès.
Noreddine Oumessaoud