mardi , 29 novembre 2022
Didier Deschamps : Benzema ne sera pas remplacé

Didier Deschamps : Benzema ne sera pas remplacé

L’attaquant Karim Benzema, forfait pour le Mondial 2022 au Qatar à cause d’une blessure à la cuisse gauche, ne sera finalement pas remplacé au sein de l’Equipe de France, a annoncé dimanche le sélectionneur Didier Deschamps, rassuré toutefois par le retour du défenseur central Raphaël Varane, qui selon lui « sera opérationnel mardi » (19h00 GMT), pour le premier match des Bleus, contre l’Australie.

Sur un éventuel remplacement de Benzema par un autre joueur, comme il pouvait en faire la demande jusqu’à lundi auprès de la Fifa, le sélection Deschamps répond « Non ».
Le sélectionneur français a évité de justifier sa décision, estimant avoir suffisamment d’attaquants autour de Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Ousmane Dembélé, Kingsley Coman, Marcus Thuram, Randal Kolo Muani et Olivier Giroud.
Cette décision tranche avec l’espoir formulé par Benzema de « laisser la place à quelqu’un d’autre, qui pourra aider le groupe à faire une bonne Coupe du monde », comme il l’avait écrit sur les réseaux sociaux dans la nuit, avant de quitter Doha dimanche matin.
Deschamps s’est évertué à balayer les interrogations sur la gestion de Benzema par l’encadrement médical des Bleus.
« Je sais que les uns et les autres vous êtes à la recherche de polémiques.
Mais tout était sous contrôle, ce n’est même pas sur une accélération ou une frappe qu’il se blesse.
Cela peut arriver d’avoir un problème, de se blesser.
Ce n’est pas une rechute, il a un souci de l’autre coté (à l’autre jambe, NDLR) », a insisté le sélectionneur.
« C’est un gros coup dur, il avait tout fait pour revenir et nous aussi ».
Convalescent depuis un mois, Benzema a espéré voir le bout du tunnel samedi, en participant à son premier entraînement collectif avec les Bleus.
Mais il s’est blessé sur le devant de la cuisse gauche après « un geste quasi-anodin », une « lésion trop importante par rapport aux échéances qui nous attendent », décrit Deschamps.
« Cela ne fait jamais plaisir et ça ne donne pas le sourire », a repris Deschamps, perturbé par les absences sur blessure de Paul Pogba et N’Golo Kanté, Mike Maignan, Presnel Kimpembe et Christopher Nkunku.
« Mais on a un objectif, le groupe sait très bien ce qu’il nous attend.
Il y a un groupe de qualité, solidaire, j’ai confiance en eux ».
Le sélectionneur a donné des nouvelles rassurantes du défenseur et vice-capitaine Raphaël Varane, blessé à une cuisse depuis le 22 octobre.
« Il sera disponible » pour l’entrée en lice des Bleus mardi, après avoir participé samedi à son premier entraînement collectif de la semaine.