EDITO

Le peuple martyr vaincra

«Ce soir, nous enterrons nos martyrs en Palestine», a déclaré avant-hier, le représentant algérien au Conseil de sécurité de l’Onu. Amar Bendjama, qui a eu ce propos fort illustrant la détermination du pays qu’il représente, réagissant à l’échec de l’instance onusienne à faire passer la résolution sur le cessez-le-feu à Ghaza portée par l’Algérie. Cette détermination tient dans une volonté ferme de notre pays de ne jamais baisser les bras. Cela ne se fera pas lorsqu’on se nomme Algérie. Cette nation qui a renaît de ses cendres sait que tôt ou tard le peuple triomphera. Et comme les Algériens ont réussi à battre le monstre colonialiste en 1962, les Palestinien feront de même. Aussi, M.Bendjama ne se trompe pas du tout en affirmant que «demain, l’Algérie reviendra au nom de la Nation arabo-musulmane et des hommes libres de par le monde». Elle reviendra par le biais de la légalité internationale. C’est cette même légalité internationale qui a permis à l’Algérie de prétendre à son autodétermination. A l’Afrique du sud de mettre fin au régime de l’Appartheid.
Cela pour dire que le combat continue. La très longue liste de martyrs s’élargira par la faute du véto américain. Mais comme pour les Algériens, chaque goûte de sang des martyrs rapprochera le peuple palestinien de sa liberté. Comme pour l’Algérie, les martyrs constituent ces lumières qui éclairent les chemins des nations. L’Histoire de l’Algérie est une parfaite illustration de la finalité inéluctable de tout combat juste et populaire.
Représentés par leur ambassadeur à l’Onu, les Algériens reviendront. Ils seront accompagnés par «les âmes des milliers d’innocents assassinés par l’occupant israélien dans l’impunité la plus totale», soutient M.Bendjama. Ces âmes sacrifiées sur l’autel de la corruption politique à grande échelle reviendront frapper «aux portes du Conseil et exiger l’arrêt du bain de sang en Palestine».
Cette parole sage, mais déterminée de l’Algérie interpelle l’humanité entière. Le propos n’est pas de laisser faire les sionistes, ni de choisir une issue illégale à ce qui se produit en Palestine. Des avocats du monde entier, dont des Algériens, ont porté la cause palestinienne devant la CPI et la CIJ. Ils ont confondu l’entité sioniste et ses dirigeants. Aujourd’hui, ils comptent mettre en accusation les dirigeants du monde et les Etats alliés des criminels de guerre de Tel Aviv. Toutes ces actions sont respectueuses du Droit international. Ce sont Israël et ses alliés occidentaux qui agissent contre l’humanité, la modernité et la Justice.
Des martyrs, il va y en avoir encore. Les sionistes peuvent tuer autant de Palestiniens qu’ils veulent. Les Occidentaux peuvent leur donner des armes et de l’argent. Mais ils ont irrémédiablement perdu leur humanité et mérite le mépris de tous les peuples du monde, même les leurs…
Par Nabil.G

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page