dimanche , 29 janvier 2023
<span style='text-decoration: underline;'>Réunion du CLCPRO</span>:<br><span style='color:red;'>Conjuguer les efforts dans la lutte antiacridienne</span>
© Lazreg / OT

Réunion du CLCPRO:
Conjuguer les efforts dans la lutte antiacridienne

Les participants à la 10ème session de la Commission de lutte contre le Criquet pèlerin en Afrique de l’Ouest (CLCPRO) et à la 15ème réunion de son organe exécutif, qui a débuté dimanche à Oran, se sont penchés sur les réalisations de cette commission depuis 20 ans, en mettant l’accent sur la nécessité d’efforts concertés entre les Etats membres pour lutter contre ce fléau.

Le directeur par intérim des relations économiques et de la coopération internationale au Ministère des affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, Fayçal Allek, a indiqué, dans son intervention, que l’Algérie était consciente de l’importance et de la nécessité de lutter contre le criquet pèlerin, et considère que cette lutte ne sera efficace que grâce aux efforts concertés des pays de la région et de tous les acteurs, des spécialistes et experts en la matière.
Il a ajouté que l’Algérie, à travers la mise en place d’un programme spécial de coopération Sud-Sud dans le cadre du plan d’action gouvernemental pour l’année 2021, a décidé de faire de l’échange d’expertise et d’assistance technique l’un des moyens qui soutiendraient les efforts dans ce domaine.
M. Allek a souligné que le ministère des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger est « pleinement disposé à coordonner les initiatives visant à atteindre ces objectifs et ne ménagera aucun effort pour accompagner les démarches entreprises », souhaitant que cette rencontre sera l’occasion d’échanges et de débats pour trouver les meilleurs moyens d’atteindre les objectifs communs.
Pour sa part, le Coordinateur régional de la FAO pour l’Afrique du Nord, Philippe Ankers, a évoqué la stratégie et les réalisations de ce comité dans la lutte contre le criquet pèlerin, depuis 20 ans de sa création.
Il a également salué le rôle de l’Algérie dans l’accueil du siège du comité de lutte contre le criquet pèlerin pour la région occidentale de l’Afrique, qui comprend dix pays, ainsi que l’accueil de deux réunions, la première en 2002 et la seconde des ministères en charge de la lutte antiacridienne pour dix membres, en 2016.
Le Secrétaire exécutif du CLCPRO, Mohamed Lamine Hamouni, a affirmé, pour sa part, qu’à cette 10ème session, le bilan des réalisations de cette instance dans le domaine de la lutte antiacridienne sera présenté au niveau des 10 pays de la région Afrique de l’Ouest (Algérie, Tunisie, Libye, Maroc, Mauritanie, Mali, Sénégal, Burkina Faso, Niger et Tchad) et constituera une occasion de se concerter sur les grands enjeux et un plan d’action pour les deux prochaines années.
La 10ème session du CLCPRO et la 15ème réunion du Comité exécutif, qui se poursuivront jusqu’au 1er décembre, réunissent 10 pays africains représentés par les secrétaires généraux des ministères en charge de l’agriculture, ainsi que les directeurs généraux de la lutte antiacridienne des pays membres de la même instance et d’autres pays devant faire partie de ce comité, en plus de plusieurs organismes nationaux et internationaux spécialisés dans la recherche et le développement.
(APS)