dimanche , 29 janvier 2023
Exploitation de la Plateforme à conteneurs du port d’Oran : la wilaya exige son entrée en service le plus tôt possible

Exploitation de la Plateforme à conteneurs du port d’Oran : la wilaya exige son entrée en service le plus tôt possible

Le wali d’Oran, Saïd Sayoud, a mis l’accent sur «la nécessité de doubler encore plus d’effort», notamment en ce qui a trait «au projet servant de plateforme à conteneurs du port d’Oran».

Il a par la même appelé et plaidé pour «le lancement des démarches entrant dans le cadre de la mise en exploitation de cette infrastructure portuaire».
Lors d’une réunion de travail,en fin de journée de dimanche, tenue avec l’ensemble des directeurs de l’exécutif de wilaya, les représentants de l’entreprise portuaire d’Oran et les deux directeurs des entreprise en charge de nettoiement (ERMESO) et Epic Oran Vert, le wali s’est longuement attardé sur «la nécessité de l’éradication totale du phénomène lié à l’entassement des conteneurs dans le port d’Oran et la rapidité de leur traitement».
«Cela permettra plus de célérité dans les opérations économiques», a-t-il fait savoir.
Il a également évoqué la nécessité de moderniser le port d’Oran en prenant en compte la structure devant servir de quai d’accostage des youths, rappelant que «le projet en question a été élaboré avant qu’il ne soit suspendu des années durant».
«A la faveur de la réalisation de ce projet, le port de pêche d’Oran sera totalement exploité par les pêcheurs », a-t-il fait savoir.
Lors de cette rencontre, Said Sayoud, est également revenu sur plusieurs autres projets en relation directe avec la population d’Oran.
Il s’agit essentiellement du téléphérique d’Oran qui donnera une esthétique particulière à la ville, en plus de la valeur ajoutée qu’il apporte notamment à l’économie de la wilaya.
«Nous sommes dans les dernières retouches avant de lancer l’exploitation commerciale du téléphérique », a affirmé le wali.
Évoquant la question liée à l’enivrement, le wali est revenu sur la nécessité de l’éradication des points noirs et mis l’accent sur la prise en charge totale du cadre de vie au chef -lieu de la deuxième capitale du pays.
Yacine Redjami