mardi , 29 novembre 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Patrice Motsepe</span>:<br><span style='color:red;'>«J’encourage l’Algérie à se porter candidate pour l’organisation de la CAN-2025»</span>

Patrice Motsepe:
«J’encourage l’Algérie à se porter candidate pour l’organisation de la CAN-2025»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) le Sud-africain
Patrice Motsepe, a appelé samedi l’Algérie à se porter candidate pour l’organisation
de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2025, au lendemain de la décision
de l’instance continentale de retirer l’organisation à la Guinée.

«J’encourage l’Algérie à présenter sa candidature pour abriter la CAN 2025, je veux leur donner l’opportunité d’organiser ce tournoi, cela fait très longtemps que l’Algérie n’a pas abrité la CAN (depuis 1990, ndlr). Il existe des infrastructures de classe mondiale.
L’Algérie a une histoire avec le football, dont toute l’Afrique est fière», a affirmé Motsepe lors d’une conférence de presse tenue samedi à Alger. Au terme d’une réunion de travail tenue vendredi entre le président de la CAF et des hauts responsables guinéens, l’instance continentale a décidé de retirer l’organisation de la 35e édition à la Guinée en raison du retard accusé dans la construction des différentes installations exigées par la CAF.
Patrice Motsepe a rallié Alger tôt ce samedi pour assister, en compagnie des membres du Comité exécutif, à la cérémonie du tirage au sort du Championnat d’Afrique des nations CHAN-2022 (reporté à 2023) en Algérie (13 janvier – 4 février), prévu ce soir à l’Opéra d’Alger (19h00). « Hier, j’ai tenu une réunion avec les responsables guinéens, concernant la CAN-2025, nous avons travaillé avec eux depuis une longue durée.
Le football africain doit être de haute qualité. Selon le rapport que j’ai reçu, la Guinée n’est pas prête pour abriter la CAN-2025, chose qui nous a poussé à lui retirer l’organisation de l’édition 2025», a-t-il ajouté. Et d’enchaîner : « Nous allons rouvrir l’appel à candidatures pour le remplacement de la Guinée. Il y a dix pays qui ont exprimé leur souhait pour reprendre l’organisation de la CAN-2025.
La CAN doit être organisée dans des stades de classe mondiale, il faut être au top dans tous les niveaux «, a-t-il ajouté. Concernant le profil du pays hôte qui aura à remplacer la Guinée, le premier responsable de la CAF a indiqué que sa désignation sera fera selon des critères bien précis. « Le comité d’évaluation va se baser sur des critères raffinés, que chaque pays doit satisfaire, j’encourage aussi le Sénégal en partenariat avec d’autres pays.
Nous n’allons pas choisir pour choisir seulement, il y a beaucoup de pays qui vont satisfaire à ces critères et ces standards. Certains pays ont fait des progrès énormes ces dernières années.
Le Botswana et la Namibie sont intéressés pour une co-organisation, il y a aussi le Rwanda « a t-il estimé. Enfin, Patrice Motsepe a tenu à rassurer sur l’équité de son instance dans le processus de la désignation du pays hôte de la CAN-2025, tout en remettant en cause les décisions prises par l’ancien bureau dirigeant de la CAF, concernant l’octroi de l’organisation de la CAN-2023 et 2025.
«Il y a des décisions qui ont été prises avant mon arrivée à la tête de la CAF. Il n’y aucun pays en Afrique depuis le début mon mandat qui est préféré par rapport à d’autre «, a-t-il conclu.