dimanche , 29 janvier 2023

Le Président Tebboune réitère la position de l’Algérie en soutien au combat du peuple palestinien

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a réitéré, lundi, la position de principe et constante de l’Algérie en soutien au combat du peuple palestinien pour le recouvrement de ses droits spoliés bien que garantis par la légalité internationale.

Dans un message adressé à la veille de la célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le président de la République a fait part de ses chaleureuses salutations au peuple palestinien, soulignant « la position de principe constante de l’Algérie en soutien à son combat pour le recouvrement de ses droits spoliés bien que garantis par la légalité internationale ».

Le Président Tebboune a affirmé que la célébration de cette journée se veut « une confirmation claire des droits inaliénables du peuple palestinien à l’établissement de son Etat indépendant avec El-Qods pour capitale. C’est aussi une opportunité pour rappeler à la communauté internationale ses responsabilités historiques, politiques, juridiques, morales et humanitaires envers ce peuple ».

Il a insisté sur « l’application impérative des dispositions de la IVe Convention de Genève et des autres références juridiques internationales en s’appuyant sur les principes de la reddition des comptes et de l’égalité devant la justice internationale par l’activation des mécanismes nécessaires aux poursuites judiciaires et pénales contre les exactions croissantes de l’occupant et la garantie de la protection internationale pour le peuple palestinien sans défense ».

Le président de la République a rappelé que le Sommet arabe d’Alger a placé la question palestinienne comme première cause centrale au regard de la conjoncture internationale actuelle, tout en soulignant dans ses conclusions son attachement et son soutien absolu aux droits inaliénables du peuple palestinien à la liberté, à l’autodétermination et à l’établissement d’un Etat palestinien indépendant sur la base des frontières du 4 juin 1967, avec El-Qods Al- charif pour capitale.