dimanche , 29 janvier 2023
<span style='text-decoration: underline;'>Mondial</span>:<br><span style='color:red;'>Pays-Bas, Angleterre bien placés pour une place en 8e de finale</span>

Mondial:
Pays-Bas, Angleterre bien placés pour une place en 8e de finale

Les sélections des Pays-Bas, l’Angleterre et l’Equateur peuvent, déjà prétendre à la qualification aux huitièmes de finale du Mondial-2022 au Qatar, à l’occasion des matchs de la 3e et dernière journée des phases de poules, avec leurs groupes respectifs, A et B.

– La qualification:
=============
Groupe A (Pays-Bas, Equateur, Sénégal et Qatar):

Pays-Bas, Equateur et Sénégal peuvent y prétendre. Le Qatar, pays hôte,
est éliminé après deux défaites.
Après une victoire contre le Sénégal (2-0) et un nul face à l’Equateur
(1-1), les Pays-Bas n’ont besoin que d’un nul contre le Qatar. Ils peuvent
même se permettre une improbable défaite contre le pays hôte si les
Equatoriens battent le Sénégal.
L’Equateur se qualifiera en cas de succès ou de nul contre le Sénégal.
Voire de défaite si les Qataris battent les Néerlandais sur un plus gros
score.
En revanche, la défaite est interdite pour les Sénégalais à qui il faut
même a priori gagner contre l’Equateur. Un nul pourrait les qualifier, mais
à la condition très improbable que les Pays-Bas soient battus par le Qatar.
Et par plus d’un but d’écart.

– La première place:
================

Si l’Equateur et les Pays-Bas l’emportent, elle sera pour celui qui
réussira le score le plus large. Plus difficile d’en rêver pour le Sénégal:
il lui faudrait gagner et tabler sur un nul ou une défaite des Pays-Bas.

Groupe B (Angleterre, Iran, Etats-Unis et Pays de Galles).

– La qualification:
=============
En théorie, toutes les équipes peuvent se qualifier, même si la tâche
s’annonce quasi impossible pour les Gallois et qu’elle est quasiment
acquise pour l’Angleterre. Les Anglais sont les mieux placés, seuls leaders
avec quatre points et une différence de buts très favorable grâce à leur
démonstration contre l’Iran (6-2). Une victoire ou un nul contre leurs
voisins gallois les qualifieraient à coup sûr. Une défaite de moins de
quatre buts d’écart serait également suffisante.
L’Iran a son destin en mains grâce à sa victoire sur les Gallois (2-0).
S’ils battent les Etats-Unis, ils seront en huitièmes pour la première fois
de leur histoire. Un nul les qualifieraient aussi si l’Angleterre n’est pas
battue par le pays de Galles. En revanche, défaite interdite.
Pour les Américains, pas d’arithmétique compliquée: seule une victoire sur
l’Iran les qualifie.
Les Gallois doivent non seulement l’emporter contre les rivaux anglais,
mais ils doivent aussi rêver d’un nul dans l’autre rencontre. Sauf à battre
l’Angleterre sur un score fleuve, avec quatre buts d’écart.

– La première place:
==============
Là encore, théoriquement, tout le monde peut l’accrocher. Mais si elle
gagne, l’Angleterre s’en emparera. Même un nul lui suffira si l’Iran ne
l’emporte pas.

Programme des matchs:

Mardi 29 novembre:
Groupe A: (16h00):

Equateur – Sénégal
Pays-Bas – Qatar

Groupe B: (20h00):

Iran – Etats-Unis
Pays de Galles – Angleterre.