mardi , 29 novembre 2022

À la hauteur du défi

Le Qatar a magistralement relevé le défi devant des milliards de personnes qui suivaient, partout dans le monde, la cérémonie d’ouverture de la 22e édition de la coupe du monde de football. Une cérémonie réglée comme du papier à musique où il n’y eut aucune fausse note. Ceci en plus du message humanitaire qu’elle portait comme une réponse à ceux qui se croient encore et toujours au dessus des autres et se pensent être dépositaires de toutes les vertus « des parfaits ». Et comme diraient les footballeurs, la réponse s’est faite sur le terrain. Et le Qatar a répondu effectivement sur le terrain avec l’une des plus belles cérémonies d’ouverture de l’histoire de la coupe du monde.

D’ailleurs, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a assisté à cette cérémonie, a déclaré à une chaîne TV qatarie que « l’organisation est exceptionnelle et fait honneur à l’Etat frère du Qatar et au monde arabe », ajoutant que cette « excellente organisation a coupé court à toutes les allégations et rumeurs qui ont précédé le coup d’envoi de ce mondial ». Pour le chef de l’État, »nous devons être fiers, en tant que pays arabes, du niveau atteint par le Qatar dans l’organisation d’un évènement mondial de cette envergure », et de souligner que « tous les regards sont tournés vers le Qatar. Cela est grandiose et l’organisation est excellente ».

Et la suite des évènements n’allait que confirmer encore plus la capacité de ce pays à être à la hauteur de ce grand défi. En effet les pelouses des stades sont tout simplement parfaites, de vrais billards qui permettent d’assister à des matchs de haute facture, et cela a été vérifié après trois jours de compétition où beaucoup de buts ont été inscrits, ce qui augure d’une coupe du monde où le beau jeu sera incontestablement au rendez-vous. Même le climat est doux, contrairement à ce que voulaient faire croire les détracteurs de cette coupe du monde qatarie.

En tous les cas à ce stade de la compétition, on est au mieux de ce que l’on peut attendre d’une compétition internationale aussi prestigieuse que la coupe du monde. C’est même, et de loin, mieux du point de vue organisation et niveau de jeu, que ce à quoi nous avons assisté lors de l’Euro 2021 qui s’est déroulé dans plusieurs pays européens, avec de longs déplacements pour les équipes et leurs répercussions sur le niveau technique des matchs qui ont été tout simplement insipides.

Par Abdelmadjid Blidi