dimanche , 2 octobre 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Rentrée scolaire</span>:<br><span style='color:red;'>La DGPC organise une campagne de sensibilisation</span>

Rentrée scolaire:
La DGPC organise une campagne de sensibilisation

Dans le cadre de son plan d’action 2022 en matière de sensibilisation, la Direction générale de la protection civile organise une campagne de sensibilisation sur le risque d’accidents de la circulation à l’occasion de la rentrée scolaire 2022/2023.

L’objectif de cette campagne vise à sensibiliser les enfants, surtout ceux nouvellement scolarisés, et les parents sur les risques liés aux déplacements domicile-école, a indiqué hier la DGPC dans un communiqué de presse. Le même document précise que la prévention et la sensibilisation des parents, premiers éducateurs de la sécurité routière des enfants sur les dangers liés aux accidents de la circulation demeurent une priorité pour la Protection civile. Les enfants sont peu conscients des dangers qui les menacent, car, souligne-t-on, ce risque apparaît à l’âge de 3 ans lors de l’entrée de l’enfant à la crèche puis augmente au départ seul à l’école à partir de l’âge de 6 ans et atteint le pic entre 11 et 12 ans, ce qui nécessite un apprentissage des connaissances liées à la sécurité routière.
Par ailleurs, la DGPC rappelle aux parents les recommandations de base en matière de sécurité routière, à expliquer à leurs enfants pour les protéger contre les risques des accidents de la route. Il est recommandé d’utiliser un passage piéton ou choisir un lieu doté d’une bonne visibilité pour traverser, rester vigilant en traversant les passages pour piétons ainsi qu’en dehors de ceux-ci, tout comme il est important de regarder à gauche et à droite puis encore à gauche avant de s’engager sur la chaussée pour vérifier si des véhicules arrivent, vérifier qu’il y a bien des feux signalisation, que le feu est au vert et que tous les véhicules sont à l’arrêt avant de s’engager et surtout de traverser le passage pour piétons en marchant et s’interdire de courir pour éviter des chutes sur la chaussée et aussi multiplier les déplacements à pied avec les enfants pour éduquer l’enfant piéton à la sécurité routière, notamment les routes desservant les établissements scolaires et lui expliquer la différence entre les espaces de jeu et ceux réservés à la circulation automobile.
Il est également nécessaire d’apprendre aux enfants à emprunter le trottoir pour marcher et à détecter les dangers potentiels, tels que les sorties de garage, les travaux, lors des chutes de pluies ou de neige.
A ce titre, la DGPC mettra en place un dispositif visant à renforcer les équipes d’intervention pour accompagner et répondre avec célérité en cas de sollicitation.
Noreddine. O